L'émotion est une énergie qui nous traverse, peut nous envahir et se teinte toujours du principe vital qui est en excès chez nous, c'est à dire déséquilibré. 

Nous devons vivre nos émotions, sans nous y identifier, sans les retenir ni les réprimer car cela perturbe la circulation énergétique, ce qui a un effet à tous les niveaux de l'être. Cependant, plus les principes vitaux sont déséquilibrés, plus les émotions sont fortes et il devient alors plus délicat de prendre du recul et nous nous y indentifions facilement.

 

cumulus-499176_1280

La peur se manifeste lorsque la force vitale nommée Vata, est déséquilibrée, il s'agit du principe d'intelligence qui gouverne l'Air et l'Espace, soit la matière éthérique et la matière en mouvement. Il ne s'agit pas seulement de la peur, nous retrouvons dans la manifestation de l'excès de Vata, le stress, l'angoisse, l'anxiété, la panique. 

Généralement, le corps a besoin de plus de régularité dans ses cycles, sommeil, repas, activités ... un peu plus de routine quoi! La respiration est très efficace pour la gestion de Vata Dosha, je vous laisse vous référer à la respiration abdominale ainsi qu'à la respiration alternée qui sont de réels traitements en la matière. L'auto-massage est également un outil formidable.

D'un point de vue alimentaire, il vous sera bénéfique de vous diriger vers plus d'onctuosité, de chaleur, de douceur en évitant les aliments trop secs, trop légers, trop amers, trop piquants ou astringents, dans lesquels dominent l'air et l'éther. Les excitants, de par leurs qualités légères, subtiles et rapides, augmentent fortement Vata, café, thé, alcool, cigarette ...

Calmez votre rythme, prenez le temps de prendre le temps, de respirer, de vous relaxer, de vous faire plaisir, de créer en utilisant votre énergie à bon escient, d'aller au contact de la nature ... des éléments.

 

 

sun-439440_1920

La colère se manifeste lorsque la force vitale nommée Pitta, est déséquilibrée, il s'agit du principe d'intelligence qui gouverne le Feu et l'Eau, soit la matière en transformation et la matière liquide. En plus de la colère, nous pouvons intégrer toutes les émotions chaudes que sont la jalousie, l'irritation, la frustration, l'agacement et parfois même la violence ou l'agressivité.

Les produits du terroir que sont le pain, le vin, le saucisson et le vin sont un bel exemple de ce qui aggrave Pitta et l'amène à se déséquilibrer ... j'en suis désolée :-) Dans ce cas de figure, le foie manifeste une certaine souffrance et le fait savoir! Toutefois, ce sont toujours les excès qui mènent à d'autres excès ... et la vie est une recherche constante d'équilibre alors sans entrer dans une notion de rigueur, connaître ce que je peux faire pour m'aider à me sentir mieux est un bon début, la conscience s'occupe du reste!

Il s'agit ici d'éviter les saveurs trop acides, piquantes et salées dans lesquelles dominent le feu et l'eau, en privilégiant le doux, l'amer et l'astringent. Évitez de manger et boire trop chaud, préférez la fraicheur, les fruits et légumes doux, évitez la viande et le poisson au maximum qui aggravent    fortement ce principe vital, entre autres choses!           

 Il est profitable d'avoir des activités douces, hors compétition, ou soif de pouvoir et de réussite qui ne font qu'aggraver cet état, le maître mot pour Pitta est l'ACCEPTATION de ce qui est, le lâcher-prise ... Le massage du corps est également profitable, cette fois-ci avec de l'huile de coco, rafraichissante.

 

 

drip-1032741_1920

La tristesse est la manifestation du déséquilibre de la force vitale nommée Kapha, il s'agit du principe d'intelligence qui gouverne l'eau et la terre, soit la matière liquide et la matière solide. L'attachement, la paresse, l'apathie, la nostalgie ou la déprime en sont aussi des expressions.

Dans ce cas, il s'agit d'amener plus de légereté et de mouvements dans sa vie. Diététiquement, les saveurs douces, salées et acides dans lesquelles dominent l'eau et la terre doivent être diminuées et les saveurs piquantes, astringentes et amères, augmentées. Privilégiez une alimentation légère, pas trop grasse en évitant sucreries, produits animaux, blé et laitages qui augmentent fortement Kapha. Sauter le petit-déjeuner et manger léger le soir est également un bon choix.

Une activité tonique doit être privilégiée, des exercices physiques pendant lesquels vous transpirez ... moins de sommeil, plus de chaleur. Sortir de sa routine quotidienne est bénéfique.

 

La pratique de la méditation est profitable pour tous et entraine le mental à rester dans l'instant présent, à sortir de l'identification aux pensées, aux émotions, au personnage ...

Il s'agit de conseils généraux que chacun peut expérimenter en privilégiant l'écoute et l'observation de soi. Lorsque je modifie quelque chose ... quel en est le résultat?                                         

Bonne route :-)

Je propose des consultations en Ayurvéda sur Nice ainsi que des rendez-vous sur Skype pour ceux qui sont éloignés!

JESSICA GUILLAUMAT

www.balajiva-ayurveda.fr