J’ai un élan à éclaircir quelques points suite aux erreurs fréquentes que j’observe chez les personnes qui s’autodiagnostiquent grâce à différents questionnaires disponibles ici et là. En effet, la plupart d’entre elles croient que Vata, le principe de l’air, est dominant dans leur constitution natale, et bien souvent, pourtant, il n’en est rien!

 

Pourquoi cette erreur?

Vata est le principe vital le plus important, le plus sensible, fragile et facilement déséquilibrable (oh je crois pas que ça existe ça mais on se comprend hein n’est ce pas :-) ). Il gouverne la matière ethérique ainsi que la matière en mouvement, les 2 états les plus subtils, légers, mobiles.

Alors autant vous dire que quasiment tout, dans notre société moderne, tend à aggraver ce principe d’intelligence: hyperstimulations sensorielles, hyperactivité, répression des émotions, place exagérée donnée à l’intellect, chocs émotionnels à répétition, isolement, insécurité, chimie et perturbateurs endocriniens partout et en excès, malnutrition … bref, la liste est longue et je n’ai pas non plus envie de dresser une liste noire de notre joli monde :-) 

Quoiqu’il en soit, Vata est aggravé chez la majorité des êtres humains, en plus ou moins grande quantité selon chacun, les zones géographiques, les peuples et autres divers facteurs. 

Parfois ce déséquilibre du corps/mental est là depuis la tendre enfance, voir même depuis sa création in utéro.

C’est la raison pour laquelle, sans accompagnement professionnel ou explications détaillées, l’individu qui fait son test de Prakriti, va avoir tendance à cocher booooooocoup de cases Vata alors qu’il n’en est rien puisqu’il s’agit plutôt d’un déséquilibre.

Prakriti est ce qui ne CHANGE PAS!

Et qu’est ce qui ne change jamais malgré les éléments en mouvement constant? La structure et la forme! Sauf quelques cas bien particuliers qui relèvent de chirurgie, transformation esthétique, pathologie particulière ou encore accident. 

Pour exemple, regardez votre visage, si il est en forme de coeur, avec des yeux moyens, puis un nez moyen également, des pommettes saillantes, des lèvres et dents toujours moyennes, des traits réguliers et moyens dans la forme globale du visage mais également dans chaque partie, c’est à dire ni fines, ni longues, ni courtes, ni petites, ni irrégulières ... qui sont plutôt la manifestation de Vata, et ni larges, ni épaisses, ni denses, ni rondes ou carrées, ni pulpeuses ou généreuses …. qui manifestent Kapha, alors déjà, il y’a de fortes chances que Pitta soit dans votre Prakriti, même si à tout vous dire, une Prakriti Vata/Kapha, peut occasionner des formes moyennes dans la structure … et oui! Vous avez cru que c’était facile vous :-)

Donc bien regarder forme et structure, j’insiste … taille, ossature, membres, articulations, mains, ongles, doigts, paume de la main, langue, visage, nez, yeux … ce qui ne change pas!!

D’autres observations peuvent nous aider mais sont moins fiables car modifiables dans le temps avec le déséquilibre, même si moins facilement et rapidement que le métabolisme. Il s’agit du timbre de la voix et de la façon de s'exprimer, de la démarche, de la façon de se mouvoir en général, de la texture des poils et cheveux, du grain de peau …

Alors, dans un second temps, il est intéressant d’explorer le métabolisme et la psyché, mais ce questionnement doit concerner le long termes, la tendance depuis toujours. Pour compléter mon premier exemple, si jusqu’à l’âge de 30 ans, vous aviez un fort appétit et que vous mangiez de grandes quantités sans aucun troubles digestifs si ce n'est quelques acidités, que sauter un repas vous était juste insupportable car vous aviez fffaaaaiiiiiiim et que cela pouvait engendrer de l’irritation ou de la colère, que vous alliez à la selle plusieurs fois par jour mais que depuis votre divorce, il y’a 5 ans, votre appétit est variable, vous sautez des repas régulièrement et en fait vous n’avez plus vraiment faim, puis en plus vous souffrez de constipation … alors c’est bien la première partie de l’existence qu’il convient de prendre en compte et qui va venir appuyer la première hypothèse qui est une Prakriti Pitta!! Depuis 5 ans, il s’agit en fait d’un déséquilibre Vata. 

Compris?

Pour la psyché, c’est encore plus subtil, il convient de se baser sur le caractère, les aspirations et modes de fonctionnement de fond, en arrière plan, qui ont toujours été présents. Bien repérer les motivations premières derrière chaque action, tout le monde est traversé par la peur, c’est la nature même du mental projectif, pour autant, la source de la peur n’est pas la même que la Prakriti soit Vata, Pitta ou Kapha.

 

Bon ... et fondamentalement est-ce que cela est grave de se tromper de Prakriti?

Grave … non! Si il n’y a pas de pathologie importante en tout cas … 

Cela peut par contre vous mener à faire quelques détours, vous me direz, rien de tel que l’expérience... Si il n’y a pas trop de souffrance alors pourquoi pas quelques détours pour apprendre à connaître le fonctionnement de notre corps/mental, n’est ce pas ce que nous faisons à longueur de temps finalement :-) Cependant si il y’a souffrance, douleur, dégradation importante de la santé, alors il est appréciable d’avoir un bon diagnostic au plus rapide.

 

Pour un individu en bonne santé physique et mentale (rare) simplement intéressé pour appliquer les principes Ayurvédiques qui préservent la santé, alors, il est mieux de déterminer la constitution natale, car c’est en fonction de celle-ci qu’un régime alimentaire ainsi qu’un mode de vie approprié vont pouvoir se mettre en place.

 

Il arrive que le déséquilibre nous empêche d’être certain d’une constitution et en tant que thérapeute, cela ne nous empêche pas de travailler, lorsque les doshas s’apaisent et au fil de l’observation, alors Prakriti se révèle. Et pour être sincère avec vous et afin de conclure, je ne suis jamais certaine de rien et l’essentiel, à mon goût, est que l’état s’améliore, alors c’est un signe que nous allons dans le bon sens! La preuve en est qu’il est possible d’avoir un diagnostic de Prakriti différent selon chaque thérapeute ou médecin, ici ou ailleurs …. 

 

Si ces quelques mots vous éclairent, je vous invite à me partager votre expérience sur le sujet dans l'espace réservé aux commentaire, ci-dessous, c'est avec joie que je vous lirais. Si cet article vous a plu, merci de partager et si vous avez des questions, elles sont les bienvenues :-)

 

Joyeuse exploration,

Jessica

 

prakriti