La vie s'organise sous forme de cycles, ainsi, chaque journée possède également ses cycles, qui correspondent chacun, à un élément dominant, dans la nature et invariablement chez chaque être humain.

waterfall-950346_1920

Le matin dès le lever du soleil, l'élément EAU domine, nous l'observons dans la nature qui dépose son humidité sous forme de rosée, de brume, de brouillard ... une certaine lourdeur peut envahir l'espace. Il en est de même chez nous, c'est le dosha de Kapha (eau+terre) qui rentre en scène afin d'accomplir sa fonction qui est principalement d'apporter cohésion et lubrification, de construire les tissus et protéger le corps. alors si Kapha est équilibré, c'est une période de la journée plutôt stable où domine cohérence, compassion, mise en place de projets, échanges bienveillants et amicaux. Nous nous sentons vaillants, posés et ordonnés. Cependant si cet élément se trouve en excès dans le corps, il engendre des symptômes comme la lourdeur du corps et de l'esprit, la paresse, une difficulté à se mouvoir, un faible appétit voir pas d'appétit du tout, de la tristesse ou de la nostalgie avec une tendance à ressasser le passé ou à se victimiser.

Réduire le dosha de Kapha dans le corps consiste à s'alléger et amener du mouvement ... pourquoi pas sauter le petit déjeuner ou l'alléger au maximum en évitant toute saveur trop douce (sucrée), le blé et les laitages. Une tisane faite de gingembre frais, citron et miel est favorable. De l'exercice pour transpirer, la salutation au soleil est un excellent remède! La respiration solaire qui se pratique 5 à 10 minutes en respirant simplement par la narine droite. Évitez de dormir le matin, cela ne fait qu'empirer cette condition, et cultiver le moment présent, encore et toujours :-)

 

sunset-203188_1920

Vers 10 ou 11h, c'est à l'élément FEU de dominer par sa présence, nous observons le soleil se diriger tranquillement vers son zénith et il en est de même chez nous où le dosha Pitta (feu + eau) augmente naturellement afin de permettre la transformation et la digestion sur le plan grossier (système digestif) jusqu'au plan le plus subtil (mental). Selon l'Ayurvéda, le repas du midi est le plus important de la journée et lorsque nous observons les lois et cycles de la nature en sachant que l'être humain en est une copie conforme, cela est juste logique! Lorsque Pitta est équilibré, c'est une période de la journée propice aux défis de tout genre, où nous osons le plus grâce à notre courage. Période idéale pour un temps d'apprentissage et de recherche intellectuelle, nous mettons en place nos buts, nos objectifs. Lorsque Pitta se retrouve en excès dans l'organisme, l'appétit ainsi que la soif peuvent devenir féroces avec acidités, aigreur, sensations de brulûre, inflammations, irritation, colère ...

Apaiser Pitta Dosha se fait principalement au travers de l'alimentation en évitant trop de saveurs acides (fromage, alcool, pain, vinaigre et tout produit fermenté), les saveurs trop piquantes ou trops salées ainsi que la viande ou le poisson qui possèdent une énergie très chaude et augmentent de ce fait le feu. Des tisanes de camomille, tilleul, lavande ou tisane froide d'hibiscus vous aideront à rafraichir ... pourquoi pas une bonne douche froide :-) De l'exercice doux qui ne tend pas à surchauffer l'organisme, la salutation à la lune est ici plus appropriée. Ainsi que la respiration lunaire qui consiste à respirer par la narine gauche 5 à 10 minutes.

 

mill-208571_1920

Vient l'entrée en scène de l'élément AIR, en début d'après-midi, période pendant laquelle les mouvements dominent. Le Dosha Vata (Air + ether) augmente naturellement dans le corps afin de favoriser la bonne absorption et assimilation de notre nourriture précédemment digérée et de la véhiculer dans les tissus, il en est de même des nombreuses perceptions via nos 5 sens. Lorsque ce dosha est équilibré, nous nous sentons légers mais pas trop, mobiles et réactifs, c'est le meilleur moment de la journée pour tout travail créatif et pour mettre en application les buts que nous nous sommes donnés précédemment. Nous avons de l'enthousiasme pour l'action cadrée et les échanges. Cependant, si l'air est en excès, cela peut se traduire par des ballonnements, des gaz, de l'hyperactivité, une difficulté à se concentrer, de l'anxiété, de l'angoisse et parfois le besoin impérieux de se reposer.

Gérer Vata Dosha, c'est avant tout ... se relaxer, réduire le rythme, l'effort, les activités en apportant plus de régularité, de lenteur et de stabilité. Une tisane de gingembre frais et réglisse convient à merveille. Une alimentation fraiche, vivante, locale, de saison, dépourvue de produits chimiques, bref riche en prana est essentiel afin que Vata puisse fonctionner correctement. L'utilisation de bonnes matières grasses qui sont le ghee pour la cuisson et l'huile d'olive, de lin, de chanvre ou encore de cameline pour le cru, éviter de manger trop cru, trop léger, trop sec et préférer le chaud et l'onctueux. La pratique de postures douces de yoga, la méditation, l'auto-massage et la respiration alternée sont conseillés. La chaleur, la douceur et les câlins sont de mise :-)

 

Et lorsque la nuit tombe ... le même cycle recommence, laissant place à nos trois cycles successifs jusqu'au lever du soleil. Tout changement de cycle, comme tout changement quel qu'il soit dans notre vie est dominé par Vata Dosha, le principe de l'Air, gèrant du mouvement. Ainsi les troubles du sommeil, selon l'heure à laquelle ils interviennent, nous indiquent quel est le dosha déséquilibré en cause.

J'espère que ces quelques explications du lien entre les cycles de la nature et nos propres cycles internes vous seront utiles, ainsi que ces différents conseils qui reflètent une infime partie des nombreuses opportunités que nous offre l'Ayurvéda pour harmoniser corps et mental.

La bonne nouvelle dans tout ceci est que lorsque nous ne nous sentons pas très bien le matin au réveil, il y'a des chances que cela aille mieux lorsque le cycle d'après se manifeste ... Le but étant tout de même de mettre en place une ou plusieurs actions dans l'intention de réduire le dosha en excès. En effet, une fois qu'un dosha s'aggrave trop et trop souvent, il vient alors perturber un autre voir les deux autres doshas et cela devient de plus en plus délicat et long de retrouver son équilibre, raison pour laquelle l'Ayurvéda est aussi un système de Santé préventif!

Très belle journée,

Jessica